Interview des Pas-Pros n°1 : Mikaël Fisbein, la grenouille à grande bouche du .Fr

Interview des Pas-Pros n°1 : Mikaël Fisbein, la grenouille à grande bouche du .Fr dans Interview des Pas-Pros grenouille3-300x225

Kaviar : Salut Mika. Merci de te soumettre à cette première interview des PAS-PROS.

La grenouille : Bonjour Antonin, c’est un honneur d’inaugurer la rubrique.

Kaviar : Arrêtes moi si je me trompe.

La grenouille : Je t’arrête que si tu me trompes.

Kaviar : Tu t’appelles Mickael Hishbein.

La grenouille : Pas exactement non…

Kaviar : …Ça commence bien.

La grenouille :

Kaviar :

La grenouille :

Kaviar : Pouf pouf. Donc, tu t’appelles Mikaël Fisbein

La grenouille : Exact.

Kaviar : Aka Bewareoffrog sur winamax

La grenouille : Exact.

Kaviar : Aka Mindthefrog sur pokerstars.

La grenouille : Exact.

Kaviar : Tu as fait quelques récents résultats plutôt sympas.

La grenouille : On peut dire ça, 2 ou 3 donkaments.

Kaviar : C’est classe. Tu détailles ? Plus ou moins…

La grenouille : Bien disons que j’ai eu un mois de Novembre 2011 de mutant ou j’ai successivement gagné le Main Event Winamax et le Sunday Special de Poker Stars.

Kaviar : Je confirme, c’est classe.

La grenouille : Depuis je continue mon good run avec des victoires dans les High Rollers PS et Wina (en semaine), une 3eme du High Roller PS du dimanche et pas plus tard que cette semaine une qualification EPT.

Kaviar : Encore classe.

Kaviar : Tu as eu ta petite interview à Clubpoker radio aussi ?

La grenouille : Oui, j’ai été très surpris d’y être invité. Mais j’ai eu droit a mon interview sur club poker sur le thème, « Les joueurs de MTT online ayant perfé en 2011″.

Kaviar : Vraiment classe !!!

La grenouille : Et surtout ! J’ai qualifié le Fishing Club de France pour le step 2 du King 5.

Kaviar : Ah quand même ! Pourtant c’était pas gagné, à part toi et Djobi, c’est quand même une belle bande de bras cassés !

La grenouille :

Kaviar : : J’apprécie ta discrétion.

Kaviar : Je me suis laissé dire que tu bossais aussi ?

La grenouille : Oui, j’ai été diplômé d’un bac +5 en école de commerce il y a 2 ans. Depuis je bosse en Allemagne dans l’industrie, en tant que chef de produit.

Kaviar : Sur les sols stratifiés, c’est ça ?

La grenouille : Oui. Sexy, hein?

Kaviar : Très ! Tu nous en dis plus ? C’est quoi un sol stratifié ?

La grenouille : Pour les nombreux lecteurs du blog que cela intéresse, un sol stratifié est en quelque sorte, un faux parquet. Les décors « Bois » sont en fait de simples papiers imprimés. Passionnant, non?

Kaviar : Je ne savais pas. Et toi tu fais quoi, tu les vends ?

La grenouille : Non je suis à la définition-gestion de la collection pour coller aux tendances déco, aux demandes des marchés-clients, etc…

La grenouille : Génial ce nouveau blog: solsstratifiés-unblog.fr !!!

Kaviar : Bin je me renseigne…

La grenouille : Mais je t’en prie, tu dois refaire ton sol Antonin? Je peux t’avoir des prix

Kaviar : C4EST GENTIL MAIS NON; j4AIME APPRENDRE DE LA PASSION DE CHACUN

La grenouille : (pas la peine de crier)

Kaviar : (JE SAIS MAIs j’ai enfonçé la touche maj sans faire exprès)

Kaviar : Donc…

Kaviar : Pouf pouf..

Kaviar : Les sols stratifiés….

La grenouille : Voilà mon métier actuel en quelques mots. Je ne sais pas si cela vaut la peine de s’éterniser puisque dans 4 semaines, c’est terminé…

Kaviar : Ton entreprise délocalise en Chine ?

La grenouille : Non. J’arrête.

Kaviar : Naaaaaaan ? Et tu fais quoi après ?

La grenouille : Je vais grinder à temps plein.

Kaviar : Tu passerais donc …pro ?

La grenouille : Le poker sera mon activité principale, donc on peut dire ça oui.

Kaviar : J’ai eu de la chance alors de te mettre maintenant dans l’interview des pas-pros. Un mois de plus et j’avais l’air con.

La grenouille : C’est vrai. Si tu veux dans un mois je peux inaugurer la rubrique interview des PRO également. Mais le sujet sera moins centré sur les stratifés et on risquera de moins intéresser les lecteurs.

Kaviar : C’est le danger.

Kaviar : A propos de danger…

Kaviar : (Je kiff mes transitions)

Kaviar : Tu as pas les miquettes d’arrêter de bosser pour vivre d’un jeu de cartes ?

Kaviar : « Avoir les miquettes » c’est une expression normande.

Kaviar : Qui signifie « avoir les choquottes ».

La grenouille : C’est effectivement un risque. Je préfère le prendre plutôt que de continuer à vivre comme un zombie pour aller chercher mon chèque à la fin du mois. Enfin, attention, je ne dénigre pas les emplois traditionnels, je suis sûr que beaucoup de monde s’y épanouit. Mais ce n’est absolument pas mon cas. J’ai toujours aspiré à une vie qui sorte de l’ordinaire. Et vivre d’un jeu, ça m’excite bien comme concept.

Kaviar : Tu prêches un converti. Surtout pour la partie vivre comme un zombie.

La grenouille : Ecoutez moi, mes frères!

Kaviar : J’imagine que le fait d’avoir une BK conséquente, ça aide pas mal.

La grenouille : C’est sûr qu’il faut avoir un petit capital de départ si on veut pouvoir jouer des parties intéressantes financièrement en Bankroll Management.

La grenouille : Anecdote intéressante: j’avais pris cette décision de me lancer dans le poker à plein temps avant mon mois magique de novembre 2011. Or, il se trouve que mi-novembre 2011, je devais aller rendre visite à mon père (il habite à l’étranger) et l’un des thèmes du séjour était parler de mon avenir Pro et donc lui annoncer mes plans originaux.
Or, la semaine avant d’aller lui rendre visite, je gagnais le Main Event Winamax et les 27k € qui vont avec. Ce qui a fortement aidé à détendre un paternel réfractaire (même si bien sûr, ce n’est pas l’unique critère qui l’intéresse). Et finalement, l’annonce s’est révélée bien plus facilement acceptée que ce que je redoutais.
Puis 2 semaines plus tard je shipais le Sunday Special pour 32k, de quoi finir d’ôter les derniers doutes de l’esprit de mon géniteur.

Kaviar : Faut être quand même être sacrément serein pour se lancer dans ce bazar. Tu possèdes trois trucs nécessaires à cette aventure et que je t’envie fortement :
1 : La BK
2 : Un niveau
3 : Un optimisme proche de celui de l’imbécile heureux

Kaviar : Tu confirmes ?

La grenouille : Pour la Roll, il suffit d’un bon run au bon moment mais beaucoup de grinders en sont capables je pense. Beaucoup ont peur d’affronter les MTT à 100 et plus alors qu’ils en ont le niveau.
Pour le niveau, honnêtement, je ne te connais pas assez pour savoir s’il te manque quelque chose, mais j’ai pas la prétention d’être une référence sur le .fr. L’important est de toujours jouer la gagne quand tu t’engages dans un tournoi et de temps en temps, un peu de run good et ça tombera.
Pour l’optimisme, oui c’est vrai je suis un éternel optimiste. Mais je me donne aussi les moyens de mon ambition en travaillant beaucoup mon jeu. Après, chacun ses aspirations, tout le monde n’aspire pas à ce genre de vie à la marge.

Kaviar : On fait un tour d’horizon de ton parcours ? J’aime quand c’est décousu. Racontes nous comment t’en es arrivé là.

La grenouille : Si tu veux mon canard. Qu’est-ce que tu veux savoir sur moi? Comme dirait mon psy: « Let’s go back to your childhood » (oui, parce que mon psy est New Yorkais).

Kaviar : Petit et juif ?

Kaviar : Avec une légère névrose ?

Kaviar : Et des cheveux bouclés ?

La grenouille : Comment tu le sais ?

Kaviar : J’ai le même.

Kaviar : Racontes déjà comment tu y est venu… Comment ça a commencé ? T’as sauté dans le train « Patrick Bruel » ?

La grenouille : Tu veux que je remonte à l’enfance?

Kaviar : Ça m’excite un peu. Alors oui.

La grenouille : Bien, bien, commençons par le commencement. Au début il y eu les bactéries monocellulaires, puis celles-ci ont muté en…

Kaviar : Ça va être chiant.

La grenouille : Ok, je zappe quelques épisodes. Mais mes aïeux dinosaures vont être vexés.

Kaviar :

La grenouille : Je suis né dans une famille prolétaire. En ayant le Parc des Vosges comme terrain de jeu jusqu’à mes 5 et demi en plein coeur de Paris (la galère quoi)

Kaviar : Tu vas vraiment tout me raconter en fait ???

La grenouille : Bah oui, et un jour je me suis écorché le genou.

La grenouille : Mais je m’égare.

Kaviar : De l’est.

La grenouille :

Kaviar :

La grenouille : Bref, de multiples déménagements et un divorce ont suivi et me voilà sur Strasbourg en école de commerce. J’ai alors 20 ans, le poker ne fait pas encore partie de ma vie quand je passe une semaine de vacances sur Paris où mon ami d’enfance (mon partenaire de bac à sables place des Vosges) m’incruste à une soirée où une demie douzaine d’étudiants pratiquent un rituel étonnant…

Kaviar : Quéquette dans le sable ?

La grenouille : Ils retournent des bouts de cartons et entreprennent des chorégraphies étonnantes avec des bouts de plastique.
« Quézaco ? »
« Ici, on joue au poker, c’est la nouvelle mode à Paris » qu’on me dit.
« Le quoi? Le truc à 5 cartes, où on finit tout nu à la fin? ».
Première piqure de poker, c’était l’été 2006 et j’ignorais totalement que ce jeu allait changer ma vie.

Kaviar : On dirait un mauvais Biopic sur Mika Fisbein.

La grenouille : Depuis, des cash in online (assez peu de cash outs), des premières classes faites sur le .com.
Puis vient un séjour de 6 mois passés à New York au premier semestre 2008 pour mes études. Une bonne partie de mes collègues jouent régulièrement. Je me suis donc complètement plongé dans le jeu, nous allons à Atlantic City (première expérience casino pour moi) et là l’intérêt grandit. « Mais merde, il est fait pour moi ce jeu, (même si j’y perds régulièrement ma chemise) ».

Kaviar : (Baille…)

La grenouille : Rentré en France, je joue de plus en plus régulièrement online et commence à perfer régulièrement sur des tournois 10$ (tout en restant bien entendu un joueur perdant). Je deviens donc un fish régulier. La prochaine étape importante de mon parcours initiatique intervient en fin d’année 2009 quand, à l’occasion d’un stage effectué sur Lille, je rejoint le club Pokeralille et améliore ma compréhension du jeu au milieu de joueurs aguerris.
La suite c’est le .fr, une progression lente à base de lectures de livres spécialisés, de visionnage de vidéos par dizaines et finalement l’explosion en novembre 2011.

Kaviar : Ça me parait plutôt exhaustif. Tu sais que tu as économisé 200 euros de séances de psy là.

La grenouille : Tu es bien bon.

Kaviar : C’est vrai.

La grenouille : Sauf au poker malheureusement.

Kaviar : Broom brooom (raclement de gorge). On est ici pour parler de ton jeu à toi cher Mika.

Kaviar : (ça va se payer ça Fisbein)

Kaviar : Tu peux nous parler succinctement de ton approche des mtts du .fr et du niveau général ?

La grenouille : Mmmh mon jeu n’a rien de révolutionnaire. A partir d’un certain niveau de buy-in, le gros du field sait jouer au poker, et fera naturellement peu d’erreurs. Je pars donc du principe qu’on gagnera plus de gros pots en provoquant des situations qui vont pousser l’adversaire à faire des erreurs inhabituelles. Provoquer des bluffs, des surrelances lights, je pense que c’est mon principal avantage sur le bon grinder moyen.

Kaviar : J’ai eu la chance de voir les HH de ta win du sunday spécial. Ça a l’air très simple… Un truc se dégage quand même, tu ne bluff quasiment jamais. Tu commences à sortir des steals et resteals quasiment à trois left….
Bon tu as été aidé par le fait que tu touche 85% des flops et les 15% restants, ce sont des monsters draws qui rentre sur la turn. Mais ça reste finalement une bonne idée de ne pas trop bluff contre les CS du .fr non ?

La grenouille : Sur des tournois comme le Sunday Special, oui le gros du field est assez peu bluffable. Mais ma stratégie est complètement différente sur un High Roller où là je passe assez rapidement en mode large aggro. En y repensant, c’est vrai que j’ai été sage sur ce tournoi. Le truc c’est que j’ai une grosse activité pre-flop et toujours des petits sizings qui inducent régulièrement mes adversaires à ne pas me croire, ce qui me permet de prendre un maximum de value quand j’ai une grosse main.

Kaviar : En parlant de tes petits sizing… On peut pas faire mieux, tu minraise quasiment dès le début du tournoi. Pourquoi ?

La grenouille : Tout simplement, pour pouvoir jouer un maximum de coups avec l’initiative, j’estime pouvoir ainsi mieux manipuler le coup post-flop. Cela permet également d’avoir affaire à des 3bets plus petits et ainsi pouvoir call ces 3bets avec un éventail de mains plus large avec de bonnes côtes implicites. C’est aussi, une solution de facilité quand on multi-table, le mini-raise, c’est un seul clic.

Kaviar : Est-ce que tu méprises des artistes comme moi qui sur des blinds 100/200 vont relancer à 444 ?

La grenouille : Les mépriser? Non, chacun son truc. Par contre j’espère que tu as un raccourci pour taper 444 et que tu ne t’amuses pas à taper la somme à chaque fois. Si c’est le cas, tu n’es pas un artiste, mais un artisan, au sens noble du teme.

Kaviar : C’est pas faux.

La grenouille : Cela dit, tu auras pour moi le même résultat à miser 444 ou 400, alors autant risquer le minimum, tu as besoin de remporter les blinds moins souvent pour que ce soit rentable.

Kaviar : Une chose que j’ai pu aussi constater sur ton jeu; tu es capable de changer de vitesse très rapidement. Tu peux rester une heure à jouer deux coups parce que la bataille est coriace à la table puis envoyer ton tapis de 200BB en slip parce que tu pense que la situation le vaut bien. Et que tu es un peu exhibitionniste.

Kaviar : Le bruit court comme quoi tu aurais, par exemple, fais des 5bet light à tapis avec 32os. Tu confirmes ?

La grenouille : Tout à fait, une HH le prouve. Mais vu le spot, j’étais pas mal face à la range de 4-bet de mon adversaire.
__________________________________________________________________________________________________________________
Winamax Poker – Tournament « XPERT » buyIn: 90€ + 10€ level: 8 – HandId: #67266540839370762-110-1325195471 – Holdem no limit (75/400/800) – 2011/12/29 22:51:11 UTC
Table: ‘XPERT(15661712)#009′ 9-max (real money) Seat #6 is the button
Seat 1: pollack4422 (19645)
Seat 2: Bougga (9900)
Seat 3: glove55 (78549)
Seat 4: huugggzzzz (35643)
Seat 5: WANTEDCHRIS (25240)
Seat 6: _DqDoG_ (37471)
Seat 7: N_Shetal (7610)
Seat 9: BewareOfFrog (49229)

Dealt to BewareOfFrog 2h3s
*** PRE-FLOP ***
pollack4422 folds
Bougga folds
glove55 folds
huugggzzzz folds
WANTEDCHRIS calls 800
_DqDoG_ raises 1200 to 2000
N_Shetal folds
BewareOfFrog raises 3200 to 5200
WANTEDCHRIS folds
_DqDoG_ raises 6570 to 11770
BewareOfFrog raises 37384 to 49154 and is all-in
_DqDoG_ folds
BewareOfFrog collected 62724 from pot

__________________________________________________________________________________________________________________

La grenouille : En ce qui concerne le changement de vitesse, c’est, je pense, inhérent au jeu de tournoi. Il faut savoir repérer les spots profitables et agresser quand le contexte s’y prête. Alors que certains autres temps du tournoi peuvent amener un joueur agressif comme moi à fold 3 orbites consécutives.

La grenouille : (C’est d’une banalité sans nom ce que je viens de dire)

La grenouille : (Tu peux garder le texte entre parenthèses)

Kaviar : (Ma question était pas très profonde non plus)

Kaviar : (et je garderais le texte entre parenthèse)

La grenouille :

Kaviar : Pouf pouf. Enfin une chose que je fais dans l’ordre pour cette première interview. Tu passe fulltime pro dans un mois, des projets qui accompagnent le début de l’aventure ?

La grenouille : Oui, oui, je suis en train de me régler en cash game. Moi qui suis plus naturellement un joueur de tournoi, le cash game doit devenir mon pain quotidien. J’affiche une rentabilité correcte sur mes 30,000 dernières mains en NL200, donc je pense être sur la bonne voie. Je prévois une séance hebdomadaire de cash game live en casino pour garder le contact avec le jeu live. Côté tournois en ligne, je vais continuer à grinder les dimanche et lundi soir. Côté évènements live, j’ai rendez-vous fin Avril à Berlin pour l’EPT. Après je ferai probablement la finale du Winamax Poker Tour à Paris. Puis cet été sera placé sous le signe des WSOP car mon équipe de King 5 de choc va rafler le gros lot, cela ne fait aucun doute; mon capitaine s’appelle Kaviar. Je vais donner des nouvelles régulières de tout ceci sur mon compte twitter (@Bewareoffrog). Programme plutôt chargé donc.

Kaviar : Ma copine souhaite savoir quelque chose sur toi… Je peux terminer en te posant une question personnelle ?

La grenouille : Tu m’intrigues…

Kaviar : C’est vrai ce qu’on dit sur toi ? Tu es une vraie grenouille ?

La grenouille : Évidemment quelle question !

Kaviar : Avec la peau verte, des yeux globuleux et le sang froid ?

La grenouille : Le sang froid sans aucun doute, par contre j’ai plutôt la peau globuleuse et les yeux verts. Je suis une variété très rare: la « Grenouillus Sharkus ».

Kaviar : Je peux te reposer une question ?

La grenouille : C’est un peu le principe de l’interview.

Kaviar : Comment tu fais pour tenir tes cartes ?

Interview réalisé entre le 28/02/12 et le 02/03/12 via skype.

Publié dans : Interview des Pas-Pros |le 2 mars, 2012 |20 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

20 Commentaires Commenter.

  1. le 2 mars, 2012 à 13:26 kaviar écrit:

    J’aimerais en faire d’autres par la suite. N’hésitez point à faire des critiques CONSTRUCTIVES. Sur ce qui doit être amélioré !!!
    L’ITW est faite via skype.

  2. le 2 mars, 2012 à 13:50 alecsendr écrit:

    Peut-être un poil longue… mais sinon c’est très bon !

  3. le 2 mars, 2012 à 14:03 cbinou écrit:

    Ah bin depuis le temps que tu m’avais teasé avec !
    la voila enfin :)
    je sais pas si ce sera suffisamment constructif pour toi mais
    vivement la prochaine ! :p

  4. le 2 mars, 2012 à 14:13 Monacall écrit:

    Très bon tout ça ;)
    Excellent concept, encore une bonne idée quoi :D
    Avec les suivantes, tu vas naturellement améliorer la trame générale.

    Bon boulot!

  5. le 2 mars, 2012 à 14:16 kaviar écrit:

    La trame…. LOL !!!!
    Tu crois que j’avais une trame ???? :)
    J’ai vaguement essayé d’enchaîné des trucs avec d’autres trucs…. Et repeaufiné ça au montage. Mais je me demande pour les potentielles prochaines si il faut que je fasse un plan d’attaque quitte à perdre de la fraîcheur ou si la roue libre, ça reste le plus marrant…

    Y a t-il trop de vannes vaseuses ?

  6. le 2 mars, 2012 à 14:19 hugo écrit:

    Je ne sais pas si c’est très constructif ce que je vais tapoter mais on retrouve ton style bien « particulier » de tes posts habituels ….une bonne chose , nan ? tellement « particulier » que je suis même persuadé que les gens qui ne t’apprécient pas te lise tout de même .

    En ce qui concerne le fond,je trouve ça plutôt réussi puisque t’arrives presque à mettre à poil la bête ( ne tombe pas non plus dans la facilité , c’est une grenouille) : Son passé d’écorché , son « présent » , ses futurs objectifs,ce qui est pour le lecteur que je suis, très interressant.

    Attention en même temps ,tu es tombés sur un bon client ;Je veux dire par là aussi qu’il te facilite l’itw puisque vous vous êtes « trouvés » bien avant celle ci .

    Et au passage GL la grenouille pour la suite .
    Pour conclure , très bonne ITW même si tu poses une question bête à la fin ( je t’explique : quand tu joues sur internet , t’as pas besoin de tenir tes cartes ,c’est le logiciel qu il le fait à ta place )

  7. le 2 mars, 2012 à 14:23 Monacall écrit:

    Tu as une trame sans en avoir une en fait :D
    Je pense que c’est mieux que tu t’en fasse une une petite qd même. Histoire d’avoir un petit fil conducteur et de ne pas oublier un truc interressant auquel tu avais pensé.
    Après c’est sur, faut garder une certaine fraicheur en te laissant aller en roue libre comme tu dis. Faire du kaviar quoi ;)
    La pseudo trame t’aidant du coup.

  8. le 2 mars, 2012 à 14:25 kaviar écrit:

    :)
    Ouip, je suis d’accord, le fait de connaitre un peu Mika m’a aidé.
    J’ai des angles d’attaque…
    Quand je me mettrais à quelqu’un que je connais moins, ça va être plus coton. (même si j’ai jamais rencontré Mika :) )

    La question reste la même online, si tu compares la taille d’une grenouille et celle d’une souris d’ordinateur….

  9. le 2 mars, 2012 à 14:42 Ramakar écrit:

    Moi je trouve ca très bon
    dans le détail :
    On sent que c’est préparé, tu as préparé tes questions tu ascherché à avoir une continuité dans l’itw et c’est une bonne chose.
    On apprendre des chose intéressante, le ton du blog reste présente
    et c’est pas trop « lourd » a lire pour un mec qui connait pasdu tout Beware
    après pour des améliorations…. elles viendront d’elles même je pense.
    Tes récits sont pas court (quand meme cinq minute pour lire l’itw)
    donc à l’avenir pourquoi pas diminuer (diminuer, pas bannir) les « …. »
    ou phrase entre guillement « inutile »
    histoire de diminuer le pavet
    sinon j’ai trouvé ca agréable et divertissant, c’est le but recherché quand on consulte un blog?

  10. le 2 mars, 2012 à 14:42 hugo écrit:

    Y a t-il trop de vannes vaseuses ?

    Une de plus :) j’ai un read incroyable sur toi lol

  11. le 2 mars, 2012 à 14:44 kaviar écrit:

    en même temps, c normal que les vannes soit vaseuses.
    J’interview une grenouille.

  12. le 2 mars, 2012 à 21:37 The Frog écrit:

    :) Good Job :)

  13. le 3 mars, 2012 à 13:53 D8 écrit:

    Moi j’ai trouvé ça très très sympa!
    Celtic m’avait déjà parlé de la grenouille, et je l’ai eu à ma table sur le SS qu’il a gagné. Sauf que c’était au day1… of course!

  14. le 3 mars, 2012 à 23:53 Limper écrit:

    Bien Sympa à lire, dans la même ambiance que le reste du blog. A continuer

  15. le 9 mars, 2012 à 0:14 celtictouch écrit:

    Cela me rappelle le plaisir que j’avais à écrire mes interviews décalées de bloggeurs :) )
    J’ai bien aimé. Je pense que tu peux casser le « paraître » long en glissant quelques photos ou vidéos dans l’interview plutôt qu’au début et à la fin..(photo qu’aurait choisi l’interviewé ou que tu aurais choisi ou un hand replayer d’un bad beat infligé ou affligeant :) ).
    Nice Job tous les deux.

  16. le 9 mars, 2012 à 10:55 kaviar écrit:

    Oui, je crois que ça pêche.
    La majeure partie des critiques, c’est que c’est long.
    C’est sans doute pas faux.
    Et je trouve aussi qu’il y a trop de « vannes »…
    Une photo ou deux , ça serait pas con. Je vais essayer ça.

  17. le 10 mars, 2012 à 12:11 natanoj écrit:

    l’itw est cool, y’a une bonne ambiance entre vous 2 et ca roule bien. Sinon, je trouve aussi qu’il y a trop de vannes et qu’elles sont pas toutes marrantes. Des photos seraient cools en effet.

  18. le 12 mars, 2012 à 17:15 job écrit:

    Avec du retard …
    J’ai aimé :-)

    Mais comme le dis Xavier, quelques photos seraient sympa pour que cela soit plus agreable a lire

  19. le 6 avril, 2012 à 0:40 Mario écrit:

    Des photos de mika the frog fisbein alias le rougeot j’en ai moi à la pelle. Bref je te souhaite le meilleur pour la suite et bonne chance mon poto. Viens nous voir de temps en temps on continue à jouer nous aussi mais sans toi c’est moins marrant!

  20. le 25 juillet, 2012 à 13:20 TheFrog écrit:

    :D je viens de voir ton comm Mario :P
    Certaines photos devraient être mises sous scellés toutefois :)
    Se you :)

Laisser un commentaire

arobaseturf |
Beyblade3 |
Battle PC |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | minnesota de la renaissance
| S-T-U--Z
| Gagner un iPhone 5